Par un communiqué, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) se positionne au sujet des nouveaux droits préliminaires du Département du commerce des États-Unis.

La FCCQ trouve injustifiée la volonté du Department of Commerce (DOC) des États-Unis d’imposer de nouvelles sanctions commerciales contre d’importantes entreprises québécoises. Il s’agit cette fois des droits compensatoires préliminaires pouvant aller jusqu’à 10% sur nos exportations américaines de papier non couché à base de pâte mécanique.

« Dans un contexte où cette décision aura également des impacts sur les entreprises américaines, il est impératif de partager ces préoccupations avec nos homologues américains. Il faut de part et d’autre de la frontière dénoncer ces sanctions commerciales injustifiées. De notre côté, nous poursuivrons le dialogue avec nos partenaires des autres chambres de commerce canadiennes et américaines concernant ces questions importantes », mentionne Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

 

Pour consulter le communiqué complet, veuillez cliquer ici.